Celkilt – Irish Rock n’ Kilt

: 3min

 

Comme il avait pas mal tendance à cailler dans notre région ces derniers jours, on a fait en sorte de mêler l’utile à l’agréable en allant à la rencontre d’artistes qui sauraient nous réchauffer. Et pour le coup, en allant jouer des coudes devant Celkilt au Clapier de Saint-Etienne pour leur première date de 2019, on va vu juste !

Celkilt, c’est la rencontre entre les musiques traditionnelles celtes, bretonnes, Irlandaises et le bon vieux Punk-Rock aux 4 accords magiques. Entre Iain, Drik, Ana, Titou et Rems, les cinq énergumènes qui mènent la danse, rien ne manque. Guitare, basse, banjo, violon, batterie, bodhran (percussion irlandaise), cornemuse et flûte de toutes tailles . Sans oublier les kilts bien sûr !

Tout est réuni pour sauter sur place bras-dessus bras-dessous en lançant des grands sourires à son voisin de fosse.

 

 

D’habitude on commence souvent nos chroniques par une présentation du groupe. Cette fois-ci on va laisser le groupe lui-même prendre les devants et nous raconter la Genèse de son histoire :

« …alors l’Alchimiste rassembla l’Air, l’Eau, la Terre et le Feu autour de la Muse. Il leur transmit l’énergie du rock et la fougue des jigs Irlandaises, leur donna violon, batterie, basse, guitare et cornemuse puis leur dit :
« Vous-vous incarnerez, vous vivrez, vous jouerez et vous connaîtrez le pouvoir du Kilt.» 

Il en fut ainsi et ainsi naquit CelKilt, au service d’une musique festive, positive et énergique. L’Alchimiste contempla l’immensité de son Œuvre et se dit : « Ca déchire »,

puis il s’en alla boire une Guinness au pub. »

 

 

Voilà pour la brève mise en bouche. Pour le reste on vous incite à aller visiter leur site internet, mélange très drôle de fausses infos et de vrais intox ! En ce qui concerne le concert à proprement parler, beaucoup de fans étaient présents au Clapier ce soir-là. Après un an d’absence et fidèles à leur réputation, les Celkilt étaient prêts à faire danser. Ils le diront d’ailleurs haut et fort, le but de la soirée sera de faire péter le sonomètre. On n’a pas chronométré précisément, mais dans l’équipe on estime qu’il aura fallu à peu près 6 minutes pour que le public entier se mette à sauter en rythme sur les coups de grosse caisse.

Tous reprennent en cœur les airs de violon et de cornemuse.

 

Les musiciens tiennent bien la baraque. Ils maîtrisent tous leurs instruments de manière à proposer des airs à la fois simples, et surtout bien inspirés. Voilà qui tombe bien, c’est tout ce que cette musique festive requiert pour faire adhérer. Après plusieurs airs qui auront fait sprinter sur place leur auditoire, viendra une ballade Folk menée par la guitare de Titou et le violon d’Ana. Ce sera également le moment pour Iain de faire rentrer en scène l’élément le plus indispensable de tout hymne de Hobbit qui se respecte : le Piccolo. Un genre de petit flûtiot traditionnel qui y ressemble. Bien entendu la ballade ne durera qu’un temps… Pour faire honneur à la tradition Irlandaise les tempos vont vite grimper au plafond !

 

 

Si en générale la musique de Celkilt reste assez Punk-Rock, le groupe a su incorporer à son Live plein d’éléments prêts à surprendre. Les solos de violon, cornemuse et percussions sont irrésistibles. Si à ce jour on n’a pas encore bien compris pourquoi est-ce que cette musique fonctionne aussi bien cela ne change pas le résultat : c’est envoûtant ! Beaucoup d’anciens titres du groupe seront joués, pour le plus grand bonheur de ceux qui les suivent depuis longtemps. On pense au beau bordel sur “Enough About Me”. Puis un titre en exclusivité, encore jamais joué sur scène.

Très Punk dans l’esprit.

 

Un concert de Celkilt c’est à la fois l’assurance d’une bonne suée et d’un voyage en pays Celte. Les musiciens qui composent cette formation sont humbles, déconneurs et sérieusement engagés dans la mission de vous faire passer une excellente soirée. En Live c’est également plein de surprises (qu’on ne va pas détailler car le Spoil c’est mal). Sachez simplement que dans tous les concerts du monde, et encore plus à ceux de Celkilt, un drapeau Breton va pointer son nez à un moment donné.

 

Pour ceux qui auraient la bonne idée d’aller voir le groupe sur sa tournée, voici les prochaines ! :

 

 

 

Suivez-nous et aimez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://gniak.com/celkilt-irish-rock-n-kilt">
Twitter
Instagram