FOCUS #6 – Molécule

Dans ce FOCUS on va revenir sur notre grosse claque du weekend. Nous participions à la première édition du festival Lyonnais Wintower, petit frère (ou petite sœur ?) du Woodstower Festival qui a fêté ses 20 ans d’existence. C’est là que nous sommes restés hypnotisés devant le spectacle du Dj Français Romain Delahaye alias Molécule. Du coup on vous en parle !

 

Comme toujours et encore plus dans ce cas précis, une mise en contexte s’impose. Molécule est un genre d’électron libre. Après plusieurs années de scène, quatre albums et de nombreux EP de Dub, Hip-Hop et Électro, il décide en 2013 de grimper sur un chalutier direction le large du Groenland. Il commence une campagne de pêche d’un mois et de 7000km à travers les mers gelées. Sauf que l’idée ce n’est pas tant de pêcher du poisson mais plutôt d’enregistrer un large panel de sons qu’il pourra réutiliser dans ses compositions. Il proposera à son retour l’album “60° 43′ Nord” contenant divers samples de son périple. Des mouettes, des tempêtes, des vagues de 15 mètres de haut s’abattant contre la coque de son navire, ce genre de choses !

 

 

Forcément avec un procédé aussi extrême, le rendu ne peut-être que surprenant. La techno de Molécule est  plutôt opaque et contractée sur elle-même. L’ambiance est assez sombre et anxiogène, orageuse même parfois. En même temps ce n’est pas étonnant si l’on pense aux territoires hostiles d’où ces titres prennent leur essence. Le rendu général est parfois très planant, assez doux et figé, comme le sont les paysages qui ont inspirés l’artiste. En 2018 le DJ remet cap sur le Nord et part enregistrer un nouvel album concept aux confins du cercle polaire, “-22°7C” (titre qu’on trouve plutôt explicite).

L’artiste en parle comme ceci sur son site : “Partir se confronter aux éléments au cœur d’une nature sauvage, dominante. Ecouter, enregistrer pour composer une musique entièrement sur place. Une bande son sensorielle. Aucune note ne sera ajoutée après le retour. -22,7°C”.

 

 

Voilà pour le concept, qui est plutôt du genre burné on ne va pas se le cacher ! En Live Molécule mixe devant un immense écran projetant ses clips psychédéliques et immersifs. Ils sont montés grâce à des images captées lors de ses voyages dans le monde inamical et pourtant magnifique du Grand Nord. La musique de Molécule n’est pas forcément la plus facile à appréhender. Certains devront sans doute faire un effort pour s’y plonger pleinement mais on recommande de vous lâcher, ça vous réchauffera !

.

Écoutez-le parler directement de son travail sur “60° 43′ Nord” en cliquant ici.

 

 

Suivez-nous et aimez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://gniak.com/focus-6-molecule">
Twitter
Instagram