[Reperkusound 2019] #4 : High Tone – Fers de lance des expérimentations sonores

: 3min

 

Une nouvelle fois nous empruntons le chemin du Double Mixte de Villeurbanne. Direction la quatorzième édition du festival Reperkusound. Pour ce nouveau report, nous allons revenir sur la Main Stage du festival, samedi soir minuit. A cette heure étaient programmés les lyonnais d’une formation mythique de la culture Dub française : High Tone.

On l’a déjà dit dans les précédentes chroniques traitant du Reperkusound 2019, arriver devant les scènes du festival rappelait très fortement les températures d’habitude réservées aux saunas. Pas d’exception pour le concert d’High Tone. La température était déjà bien monté après le set de The Architect. Une fois les quatre musiciens installés sur scène, on a eu droit à une assez longue intro avant de rentrer dans le vif du sujet. Une track Dub bien installée dans les basses !

 

 

Pour revenir brièvement sur la formation en question, il nous semble pertinent de rappeler qu’High Tone fait figure de monument dans le Dub hexagonal.

D’abord parce que le groupe fondé sur le pentes de la Croix-Rousse est actif depuis 1997. Soit depuis plus de 20 ans. Mais également car le groupe a su renouveler son répertoire depuis 2000 et ses huit albums studios.

Le Dub jamaïcain des années 70 restant bien sûr leur fil rouge, ils auront à plusieurs reprises cherché du côté du Hip-Hop. On notera également de nombreuses touches Jungle, Drum and Bass, Techno et Électro au sens large. Que ce soit entre eux ou lors de leurs (très) nombreuses collaborations avec des artistes estimés, High Tone a toujours eu à cœur de proposer une musique balançant entre les genres.

 

 

 

Alors voilà. Une fois la Dub lancée, ne restait plus qu’aux basses de clouer tout le monde au sol.

Sur scène le groupe présente une organisation originale, avec batterie, machines et claviers divers. Tout les ingrédients nécessaires à la production de cette musique reconnaissable entre mille. Cherchant sans arrêt à offrir les petites subtilités qui font la richesse de leur univers. Les sonorités héritées des musiques du monde seront d’ailleurs nombreuses dans les titres joués. 

 

 

Bien entendu, la dimension Électro du set d’High Tone sera prédominante ce soir-là. Normal quand on sait que cela fait partie des marques de fabrique indéniable du groupe. Sans compter le fait qu’on se trouvait à ce moment-là en plein cœur de trois jours de fête électroniques.

Pas fous, ils auront bien fait comprendre au public que lorsqu’il s’agit de se frotter à l’électro, ils n’ont jamais été les derniers.

On retrouve d’ailleurs cette dimension dans “Time Has Come”, le dernier album du groupe sorti en Mars 2019.

Alors plus Électro que Dub ? Et si oui, changement regrettable ? Voilà quelques exemples de questions sur lesquelles nous laisseront fans et puristes déballer leurs arguments.

 

 

Tous musiciens instrumentistes et grands adeptes d’expérimentations sonores, les quatre compères s’en sont donné à cœur joie. Le show scénique, et notamment les lumières, avaient quelque chose de quasiment minimaliste. De grands projecteurs montés sur scène offraient une lumière jaune laissant apercevoir les silhouettes des musiciens. Chacun à leurs postes, envoûtés comme ils avaient l’air de l’être, ils agitaient la tête sur le rythme du Kick comme d’un seul homme.

 

 

Quand à nous on n’aura malheureusement pu assister qu’à une moitié de concert. Pressés par le début du concert de Rakoon qui commençait à l’étage au dessous. Quoi qu’il en soit la Main Stage était remplie pour le concert des Lyonnais. On aura personnellement trouvé l’ambiance sonore un tantinet calme pour un concert lancé sur la scène principale un samedi à minuit. Cela dit, il faut aussi mesurer le fait que les concerts continuaient ce soir-là comme les autres jusqu’à 5h du matin. Pas besoin de se presser donc. 

 

 

 

En y repensant on se dit d’ailleurs qu’High Tone était un choix de qualité pour annoncer le passage du milieu de la nuit.

Passer du Dub à l’Électro, ces quatre lyonnais s’en sont fait une spécialité. Sur la Main Stage ce samedi ils auront amorcé les festivités électroniques qui ont fait vibrer les murs de l’usine du Double Mixte jusqu’au petit matin.

 

 

Retrouvez High Tone sur leur tournée 2019 :

 

L’image contient peut-être : texte

 

 

 

 

Suivez-nous et aimez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://gniak.com/reperkusound-2019-4-high-tone-fers-de-lance-des-experimentations-sonores">
Twitter
Instagram