TOP 5 des raisons de NE PAS participer à un tremplin musical

Ami(e)s musicien(ne)s, artistes émergents de tous bords, vous l’aurez deviné ce nouveau TOP s’adresse très directement à vous ! Fléaux désormais érigés en normes dans les musiques actuelles, les “concours”, “scènes découvertes”, “prix jeunes talents” et autres “tremplins” pullulent dans le paysage musical.

Certains les considèrent comme une occasion en or d’offrir de la visibilité aux jeunes projets musicaux prometteurs. D’autres les décrient comme une énième entourloupe afin de faire jouer des groupes gratos en leur faisant miroiter l’opportunité d’aller encore jouer gratuitement ailleurs. Ce qui est sûr, c’est que ce type de scènes divise au sein de la communauté musicienne.

Nous vous proposons aujourd’hui un décryptage à travers 5 bonnes raisons de NE PAS pas participer à un tremplin musical. 

Et comme il existe toujours une exception permettant de confirmer la règle, on vous propose un comparatif avec l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN, récemment lancé par le Tartine Festival, l’association Resaca Production, l’Université Savoie-Mont-Blanc et l’APEJS (Association pour la Promotion et l’Enseignement des Musiques Actuelles) à Chambéry.

 

1. Le concept du “vote du public”, un indicateur pipé

Vous connaissez bien le concept, un gros festival annonce un tremplin pour faire jouer un groupe émergent sur sa mainstage. Ainsi, il promet une visibilité maximale aux jeunes artistes qui n’auraient jamais imaginé faire partie de la programmation même dans leurs rêves les plus fous. Condition : le gagnant sera celui qui aura le plus de “vote du public”.

S’en suit des situations ridicules de groupes faisant appel à des armées de copains pour créer des centaines de fausses adresses mails et voter 10 fois par jour pour leurs potes. Niveau impartialité ça se pose là. Sans compter le fait que la plateforme qui accueille le tremplin s’offre ainsi une hausse de passage sur son site. Et au passage récupère des centaines voir des milliers d’adresses mails pour leurs mailing lists.

Contre-exemple : l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN sera lui composé d’un jury de professionnels. Programmateurs et directeurs de festivals, musiciens et disquaires spécialisés dans les musiques électroniques, les membres de ce jury n’ont rien d’autre à gagner là-dedans que de faire profiter les artistes émergents de leurs oreilles aguerries, de leurs expériences dans le milieu et automatiquement de leurs conseils avisés.

 

Arrêts maladie : y a-t-il réellement 25% de faux ? - LCI

Fier gagnant du tremplin “Bonne Maman Music Awards”, Sébastien a finalement raté son concert, trop crevé qu’il était d’avoir passé une semaine à voter pour lui-même.

 

2. “L’opportunité rare” de jouer sur le parking du Champion d’un bled de campagne un Dimanche à 13h30

Est-il besoin de développer… Quel groupe émergent ne s’est pas déjà retrouvé à jouer sur un parking (ou pire). Sur la scène d’un tremplin dans des conditions dignes d’une kermesse d’école primaire. Le tout devant les trois vieux qui pour rien au monde ne se seraient levés du banc sur lequel ils passent toutes leurs journées. En terme “d’opportunité” il faut s’attendre à une déception x3000. Surtout que dans ces cas de figure il est rare que le son proposé aux groupes leur rende réellement hommage.  

Contre-exemple : l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN organise ses auditions directement sur les différents campus de l’Université de Savoie Mont Blanc à Chambéry, au Bourget-du-Lac et à Annecy. Autant dire que la visibilité sera bien réelle. Plus important encore, elle sera dirigée vers le premier public amateur de ce style musical : les étudiants. La finale du tremplin sera quant à elle organisée à La Soute, salle de concert de la Cité des Arts de Chambéry, qui offre des conditions d’accueil et sonores professionnelles.

 

Sham&Co a rajeuni - Sud Ouest.fr

Quel musicien ne s’est jamais retrouvé dans cette situation après avoir postulé, plein d’espoir, à la “scène jeunes talents” qui allait immanquablement lancer sa carrière pour de bon ?  Résultat : Dédé au bar faisait plus de bruit que la guitare…

 

3. Un seul et unique prix pour le groupe finaliste. Car les autres projets en liste ne méritent même pas un chocolat

Trop souvent organisés comme des compétitions hargneuses et sans merci, les tremplins musicaux ont une fâcheuse tendance à laisser repartir tous les participants (vainqueur excepté) la queue entre les jambes. Cette façon de suggérer aux non-gagnants que si même un tremplin n’a pas voulu d’eux, aucune salle ne les programmera jamais laisse parfois des marques. On en arrive alors à un effet exactement inverse au principe même du tremplin. Cela décourage les jeunes artistes à sortir leurs projets musicaux de leurs chambres.

Contre-exemple : l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN récompense 4 coups de cœur du jury en offrant la possibilité de se produire sur différentes scènes régionales comme au Tartine Festival 2019 en première partie de La Fine Equipe (rien que ça), en club ou salles de concert avec Resaca Production, structure incontournable de la scène électronique régionale et au Festival Art’iculation de l’Université Savoie-Mont-Blanc à l’Espace Malraux Scène Nationale

Mieux : les concerts résultants des prix décernés par le jury du tremplin aboutiront à une rémunération des artistes (ça a l’air incroyable, alors que cela devrait être la norme !).

 

4. Faire la part belle aux projets Pop-Rock lisses et impersonnels

Bon ici c’est peut-être un point de vue personnel. Mais à la découverte des Tremplins musicaux  “Ricard Live Music” et autres événements hautement culturels dans ce style, on a tendance à s’interroger sur les réelles motivations de ces entreprises à mettre en lumière l’émergence artistique. A la place on a l’impression que l’idée serait plutôt de perpétrer une soupe musicale très convenue. L’idée étant simplement de surfer sur la vague dite de “regardez, nous aussi on est cool on fait de la musique comme sur Scoop Radio”.

Contre-exemple : l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN souhaite faire la part belle à un style musical exigent et en plein essor. La musique électronique jouée en Live ! Le principe est simple sur le papier : ce n’est pas un concours de transitions ! Il s’agit de ces groupes engagés dans le pari fou de faire danser un public engraissé aux musiques “pousse-boutons” mais en intégrant de la musique Live. Pour le coup, de réelles découvertes musicales sont à prévoir !  

 

A ceux qui écoutent encore la radio FM avec enthousiasme : n’avez-vous donc aucune considération pour vos pauvres oreilles ?…

 

5. A peine écoutés, directement rejetés dans l’oubliette médiatique 

Car oui on commence à connaître la chanson. Les tremplins n’intéressent pas les médias. Sauf peut-être le canard du coin qui y dédiera quelques lignes convenues entre un article de fond sur le fait qu’en Août il fait chaud et un sujet “spécial anxiété” orienté sur la poubelle du square taguée par des jeunes au RSA. Promouvoir l’émergence est en soit une mission de longue haleine. Réveiller la curiosité d’un public relié par intraveineuse à MTV relève du combat quotidien. 

Contre-exemple : l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN veut permettre à ses participants de faire leur promotion. Pour ce faire il a fait appel à plusieurs médias locaux et régionaux installés sur différents supports. Radios, presse écrite ou médias en ligne, ces vecteurs de communication prennent leur rôle au sérieux. Ils ont répondu présents à la mission primordiale du tremplin : mettre en lumière l’émergence artistique du territoire.

 

BREF, vous l’aurez compris à la lecture de ce réquisitoire bien trop long et ne cherchant même pas à cacher sa mauvaise foi : nous ne saurions que trop vous conseiller de participer à l’ELECTRO MUSIC TREMPLIN Tartine Festival, Resaca Production, Université Savoie-Mont-Blanc et APEJS.

Toutes les informations sont à retrouver ci-dessous et dans les liens de l’article. Quant à nous nous vous disons à très vite pour, on l’espère, de belles découvertes musicales !

 

 

 

 

Suivez-nous et aimez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
http://gniak.com/top-5-des-raisons-de-ne-pas-participer-a-un-tremplin-musical">
Twitter
Instagram